Boudin blanc

boudin blanc vallee auge

J’ai trouvé chez un vendeur de livres d’occasion une vieille revue spécialisée dans les charcuteries. Après l’avoir feuilletée, j’ai remarqué une recette de boudin blanc. Le boudin blanc pour les fêtes, c’est un régal. Je me suis donc lancée, dimanche dans la fabrication de boudin blanc.

Samedi, je suis allée acheter du quasi de porc, des boyaux, ainsi que des blancs de poulet. Jusque là, tout va bien, le reste des ingrédients étant faciles à trouver. Dimanche matin, au moment où je devais hacher les viandes, coupure de courant. Les coupures de courant au Sénégal pouvant durer plusieurs heures, j’ai décidé de passer la viande à la moulinette. Ce fut une longue galère. Afin d’obtenir un hachis fin, j’ai mouliné les ingrédients 3 fois à la grosse grille et ensuite 3 fois à la grille à puis j’ai passé la préparation dans un tamis.

Moralité, si vous devez faire des boudins blancs et que vous avez une coupure de courant, laissez tous les ingrédients et attendez que le courant revienne.

Je vous donne la recette normale du boudin blanc, avec mixer et courant. C’est vraiment bien plus simple.

Ingrédients

300 g. de poitrine de porc fraîche grasse
350 g. de rouelle de porc
200 g. blanc de poulet
250 g. de mie de pain rassise, sans croute
30 cl de lait
30 cl de crème fleurette
350 g d’oignons
1 càs de saindoux (ou beurre)
1 càc de 4 épices
2 càs de persil
3 œufs
25 g. de sel
Poivre
Boyaux (à commander chez votre boucher)

Réalisation de la recette du boudin blanc

Faites tremper les boyaux dans de l’eau froide légèrement vinaigrée.

Coupez la mie de pain en morceaux, mettez-la dans une terrine avec le lait. Laissez-le s’imbiber.

Pelez et hachez les oignons. Faites chauffer une poêle avec le saindoux et faites suer les oignons avec le persil. Lorsque les oignons sont translucides arrêtez la cuisson.

Coupez les viandes en cubes. Mettez les cubes dans votre mixer avec la mie de pain détrempée. Mixez pour obtenir une purée fine. Ajoutez les oignons refroidis, la crème fleurette, le sel, le 4 épices, le poivre, les œufs et la crème. Mixez à nouveau pour bien homogénéiser la préparation.

Rincez les boyaux. Vérifiez qu’ils ne soient pas percés. Coupez les morceaux présentant des trous et déchirures. Si les boyaux sont très longs recoupez-les, ils seront ainsi plus faciles à manier.

Prenez un entonnoir avec un bec de sortie un peu gros. Huilez-le en entonnez la farce dans les boyaux. Le boyau sera noué au moment où la farce aura évacué l’air présent dans le boyau. Il ne faut pas trop remplir les boyaux et qu’il n’y ai pas d’air. Tournez les boudins avant de fermer les boyaux, ainsi la farce ne sera pas comprimée.

La cuisson se fait soit à l’eau salée, soit dans un bouillon avec des légumes et des aromates. Personnellement, je les cuis à l’eau salée. Lorsque l’eau est frémissante, mettez vos boudins à cuire. Faites remonter en température, mais sans jamais faire bouillir, et faites cuire pendant 20 minutes.

Sortez délicatement les boudins blancs de l’eau et posez-les sur un plat. Le boudin blanc est prêt à être cuisiné.

Le boudin blanc supporte très bien la congélation.

1 Comment on "Boudin blanc"

  1. Il faut absolument que je m’y mette, impossible de trouver de bons boudins dans le commerce. Bravo, ils sont parfaits tes boudins. Rien de tel que la charcuterie maison.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


d8038fb1769703b23765cacf6fc0d91b@