Cocktail Martini aux fruits

0
cocktail Martini aux fruits

Les fêtes sont presque là. On a envie de la faire et d’en profiter. Cette année, j’ai juste envie d’un bon petit Martini. Bien frais, avec des fruits et quelques sablés apéritifs.

Ce cocktail Martini aux fruits est la simplicité même. Du Martini blanc, décoré avec des boules de melon. Je n’ai pas mis les fruits à macérer dans le Martini car je ne voulais pas le rendre trouble. Je voulais qu’il reste limpide. Au moment de déguster mon Martini, j’ai fait tomber les fruits dans l’alcool et je les ai dégustés à la fin de mon verre.

Comme je vous le disais, c’est vraiment un cocktail facile à réaliser.

Ingrédients

4 doses de Martini
1/3 de melon de cavaillon
1/3 de melon blanc
1 tranche de pastèque

Réalisation de la recette du cocktail Martini aux fruits

A l’aide d’une cuillère parisienne prélevez 2 boules de melon vert, 2 boules de melon de cavaillon et 2 boules de pastèque.
Piquez délicatement 3 boules de fruit sur des piques. Laissez les piques au congélateur pendant une vingtaine de  minutes.
Versez le Martini blanc glacé dans des verres et déposez les pique sur le bord du verre.
Servez le cocktail Martini aux fruits sans attendre, et faites tomber les fruits dans l’alcool.

Si vous avez un shaker mettez une poignée de glaçons dans le récipient, ajoutez le Martini blanc et secouez allègrement. Versez dans les verres sans mettre les glaçons et décorez de la même façon avec les piques de fruits.

Je vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et qu’il vaut mieux le consommer avec modération. De même, il vaut mieux vous abstenir de conduire si vous avez consommé de l’alcool.

Je suis française vivant au Sénégal depuis de très nombreuses années. Je travaille dans la restauration comme responsable d’un restaurant/fast food à Dakar.A la maison, je ne cuisine quasiment que des produits locaux, quelquefois dans des recettes africaines, quelques fois avec mes goûts français fortement teintés de saveurs asiatiques et moyenne-orientales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here