Ngalakh

Tous les ans, à Pâques, les chrétiens sénégalais préparent de grandes quantités de ngalakh. Le ngalakh est préparée par toutes les femmes de la famille afin de faire partager leur joie de terminer le carême. C’est un dessert qui est destiné à être partagé, car Pâques est un jour très important pour la communauté chrétienne.

La veille de Pâques, de nombreux plats sont distribués dans les quartiers, mais également aux amis, que que soit leur confession. C’est un dessert très attendu car il est vraiment délicieux.

D’ailleurs, je trouve dommage de n’en manger que ce jour là.
J’allais oublier de vous dire le plus important, le ngalakh est préparé avec de la pâte d’arachide, de la bouye, des arômes et du couscous de mil à grosses graines, appelé tiakri.

Ingrédients

500 g. de pâte d’arachide
250 g. de bouye
200 g. de sucre
2 càs d’extrait de vanille
2 càs d’eau de fleurs d’oranger
1 noix de muscade râpée
3 càs de raisins secs
1 kg de tiakri
50 g. de beurre

Réalisation de la recette du ngalakh

Versez la pâte d’arachide et 1 litre d’eau dans un grand saladier. Mélangez avant d’incorporer le bouye. Laissez en attente pendant 1 heure.

Pendant ce temps, versez le tiakri dans une terrine. Ajoutez un peu d’eau et laissez-le se réhydrater, comme vous le faites pour la semoule de couscous. Mélangez pour bien égrener le couscous de mil et rajoutez de l’eau si il est encore ferme.
Versez la semoule dans le haut d’un couscoussier et faites-la cuire une quinzaine de minutes à la vapeur.
Versez le couscous de mil dans un grand plat, ajoutez le beurre et mélangez. Laissez totalement refroidir en couvrant le tiakri d’un torchon fin.

Reprenez la 1ère préparation et, avec vos mains, malaxez la préparation afin de dissoudre la partie blanche des bouyes dans le mélange de pâte d’arachide et d’eau.

gualakh-minTrituration des graines de bouye pour dissoudre la pulpe du fruit

Versez cette préparation dans une passoire afin de retirer les noyaux ainsi que les fibres de couleur brune. Tapotez la passoire au dessus d’un 2ème récipient.
Renversez les graines et les fibres dans dans le 1er saladier, remettez 1 litre d’eau et mélangez. Versez cette préparation dans un tamis fin au dessus du 2ème récipient pour récupérer le maximum de préparation.

gualakh 2-minFiltration du ngalakh dans un tamis fin afin de retirez les noyaux ainsi que les fibres

Il ne reste plus qu’à ajouter le sucre, la noix de muscade râpée, l’extrait de vanille, l’eau de fleurs d’oranger et les raisins secs. Mélangez bien la préparation et réservez-la au frais.
gualakh 3-minUne fois le ngalakh filtré, ajoutez les derniers ingrédients

Votre ngalakh est prêt, versez la semoule dans des ramequins et ajoutez le ngalakh.

Chaque famille a plus ou moins sa recette. Vous pouvez ajouter dans le ngalakh de la banane coupée en rondelles, de la pomme coupée en morceaux ou de la noix de coco.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Ngalakh

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


386d807695a193781888b74581ef8240\\\\\\\\