Ormeaux au beurre d’ail

C’est la première fois que je prépare cette recette d’ormeaux au beurre d’ail. Et pour cause, c’est la première fois que j’en mangeais. Lorsque j’étais en France, j’avais vu des coquilles d’abalone (c’est ainsi que l’on me les avait nommée), mais je n’avais jamais vue sur les étals des poissonniers ces coquillages. Depuis maintenant 17 ans que j’habite Dakar, je n’en ai jamais vu au marché Kermel (ce marché est considéré comme le marché pour les blancs et l’on y trouve toutes sortes de poissons, coquillages et crustacés). Je ne savais même pas que l’on pouvait trouver des ormeaux au Sénégal. Et puis, un jour pendant mes vacances à Joal Fadiouth, j’ai trouvé deux petites coquilles d’ormeaux. Elles étaient tellement belles que je les ai montrées ) un de mes collègues qui m’a dit qu’il y en avait dans son quartier. Très intéressée, je lui ai demandé de se renseigner sur les prix et la saison à laquelle on pouvait en acquérir. Et voilà, après une quinzaine de jours d’attente, j’ai enfin pu préparer des ormeaux.
Les ormeaux que j’ai eu sont petits. Il doit certainement y avoir une loi sur les tailles commercialisables, mais elle n’est pas forcément connue par les femmes qui pêchent les abalones. Car ce sont les femmes qui les pêchent, sans matériel de plongée et sans combinaison. C’est donc pendant la période d’hivernage où l’eau est la plus chaude qu’elles les pêchent. Pour avoir des ormeaux, il faut les commander, donc il faut soit connaître une plongeuse, soit un intermédiaire. Le prix que j’ai payé n’a rien à voir avec les prix de leurs cousins français. En effet j’ai payé 3 500 f. le kilo (soit 5,34 €) un prix ridicule pour le travail fourni par ces femmes.
Pour en revenir aux ormeaux, c’est un très beau coquillage. Son goût est fin, mais je ne saurai vous le définir, c’est vraiment très bon.
Passons maintenant dans ma cuisine pour la préparation des ormeaux. Ah, j’allais oublier de vous dire que j’ai congelé une parties des ormeaux afin de vous offrir d’autres recettes que cette traditionnelle recette d’ormeaux au beurre d’ail. C’est que les fêtes de fin d’année arrivent et que je voudrais faire quelques essais…

Ingrédients

12 ormeaux
40 g. de beurre
4 gousses d’ail
Persil
Sel
Poivre

Réalisation de la recette des ormeaux au beurre d’ail

Commencez par retirez la coquille. Cette opération est relativement. Prenez un couteau au bout rond, style couteau à beurre, et repoussez le pied en glissant la lame entre la chair et la coquille. Une fois le pied détaché, retirez les viscères avec un couteau d’office. Rincez les pieds sous un filet d’eau froide et posez-les sur un vieux torchon. Ensuite, à l’aide d’un maillet tapez dessus allègrement. (Il parait que l’on peut les laisser 24 h. dans le bas du réfrigérateur afin de les attendrir. Mon mari en ayant péché en Bretagne m’a conseillé la première méthode, à savoir le maillet. A vous de tester l’une ou l’autre méthode).
Pelez les gousses d’ail. Lavez, essorez et hachez finement le persil.
Dans une sauteuse faites chauffer le beurre. Mettez-y les ormeaux et faites-les cuire 2 à 3 minutes en les retournant à mi-cuisson. Eteignez le feu, pressez les gousses d’ail au dessus des ormeaux et ajoutez le persil haché. Couvrez et laissez en attente 2 à 3 minutes avant de les servir dans leurs magnifiques coquilles.
abalones au beurre d'ailPour la présentation de vos ormeaux au beurre d’ail je vous conseille de prélever du persil dans la sauteuse, d’en faire un lit dans les coquilles et d’y déposer vos ormeaux. Finissez la présentation en mettant le reste de persil et d’ail sur les ormeaux et de verser un peu de beurre chaud dessus. La coquille des abalones étant percées, ce n’est pas la peine de mettre plein de beurre. D’abord c’est pas terrible pour le cholestérol et en plus il se répand dans l’assiette ou le plat de présentation.

Mes ormeaux étant petits, j’en ai mis 6 par personne

Be the first to comment on "Ormeaux au beurre d’ail"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


ffacd610607e6b9797c11971d3fc5807;;;;;;;;;;