Pains navettes au mil

2
pains navette mil

J’ai créé/testé une recette de pains navettes au mil pour mon apéro dinatoire du 31 décembre. J’ai l’habitude de faire du pain de mil à la saison froide. D’abord parce que j’adore pétrir mes pains et d’autre part parce que je fais fonctionner le four et cela réchauffe un peu l’appartement. A Dakar, on n’a pas vraiment besoin de chauffage.
Pour en revenir à mes pains navettes au mil, c’est une superbe réussite. Les navettes ont un bon goût de mil et elles sont moelleuses à souhait. Comme toujours avec la farine de mil, la mie est de couleur un peu grise, même en ajoutant du lait en poudre.
Après avoir fait mes pains navettes au mil, j’ai confectionné tout un tas de petits amuse-bouches dont je vous mettrais les recettes dans les jours qui viennent. Attention, vous allez être éblouis.
Pour finir, j’ai préparé mes navettes avec de la farine de mil, car ici on ne trouve pas de farine de seigle. Je pense qu’en prenant de la farine de seigle, vous obtiendrez des pains navettes qui devraient fortement ressembler au goût de mes pains navettes au mil.

Ingrédients

200 g. de farine de mil
600 g. de farine de blé
2 sachets de levure boulangère
5 càs de lait en poudre
Sel
60 g. de beurre
~ 500 cl d’eau
1 œuf
Graines de sésame et de pavot

Réalisation de la recette des pains navettes au mil

Versez dans une terrine la farine de mil, puis la farine de blé. Creusez un puits au centre de la farine de blé et déposez la levure boulangère. Versez de l’eau tiède et laissez la levure se réhydrater. Versez sur contre les parois le sel et le lait en poudre. Lorsque la levure fait de « belles bulles », ajoutez une bonne partie de l’eau tiède, et commencez à pétrir la pâte. Si votre pâte est dure, c’est qu’elle manque d’eau. Rajoutez-en un peu jusqu’à ce que vous obteniez une pâte souple, mais surtout pas collante, car vous seriez obligés de rajouter de la farine. Pétrissez la pâte pendant une dizaine de minutes. Lorsqu’elle est élastique, étalez-la avec la paume de la main et déposez le beurre. Repliez la pâte et recommencez à pétrir jusqu’à ce que le beurre soit bien intégré. Pétrissez encore une dizaine de minutes.
Farinez légèrement votre terrine, et mettez-y la boule de pâte. Couvrez-la d’un torchon humide et laissez-la doubler de volume. Ici, à Dakar, je compte environ 1 h (mais attention au temps car il fait pas loin de 30° dans ma cuisine).
Lorsque la pâte a doublé de volume, retirez-la de la terrine. Dégazez-la et détaillez-la en pâtons. Selon l’utilisation de vos navettes, la grosseur de vos pâtons variera. Mais n’oubliez pas que la pâte va doubler de volume entre le moment où vous façonnez vos navettes et le moment où elles sortiront du four.
Posez vos navettes sur la tôle pâtissière recouverte de papier cuisson. Couvrez-les d’un torchon humide et laissez-les gonfler pendant 30 minutes (adaptez le temps par rapport à la première levée. Par exemple 1 heure à la 1ère levée et 30 minutes à la seconde).
Retirez le torchon et badigeonnez les navettes avec l’œuf entier battu en omelette. Si vous souhaitez que vos navettes soient plus colorées, utilisez un jaune d’œuf détendu avec un peu de lait. Saupoudrez les pains navettes au mil de graines de sésame et/ou de pavot.
Enfournez les pains navettes au mil dans un four préchauffé à 210° pendant 10 minutes.
Vos petits pains navettes à la farine de mil sont dorés et surtout ils fleurent bon.

La farine a du mal à lever car elle ne contient pas de gluten. C’est pour cette raison que je ne mets qu’1/4 de farine de mil. C’est également pour cette raison que je mets 2 sachets de levure boulangère.

2 Commentaires

    • Bonjour Flora, je n’ai pas compté de nombre de navettes obtenues puisque tout dépend de la taille. Mais à priori, avec un poids d’environ 1,5 kg, si non se base sur un poids de navette de 52 g. on obtient une trentaine de navettes. J’espère que cette réponse vous satisfera. Merci de votre visite en bonne fin de semaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here