Poulet aux dattes

0

Hier au soir, ma nièce a décidé de nous préparer du poulet aux dattes. C’est une recette très facile à réaliser, surtout en cette période de ramadan.

Il y a déjà quelques quinze jours qu’elle parlait de nous faire une recette à base de dattes. Il faut dire qu’à la maison nous adorons tous les dattes. C’est un fruit sec délicieux, mais nous évitons d’en manger de trop à cause du sucre.

Cette recette de poulet aux dattes est épicée avec du gingembre, des clous de girofle et de l’anis vert, dont nous faisons une grande consommation.

Ingrédients

4 cuisses de poulet
20 dattes
200 g. d’oignons
200 g.de carottes
1 poivron rouge
4 gousses d’ail
2 càs d’huile d’olive
50 cl de bouillon de volaille
20 g. de gingembre
3 clous de girofle
1 càs d’anis
2 feuilles de laurier
Sel
Poivre

Réalisation de la recette du poulet aux dattes

Faites chauffer l’huile dans une grande sauteuse et faites-y colorer les cuisses de poulet de toute part.

Pendant ce temps, pelez et hachez les oignons ainsi que les gousses d’ail.

Épluchez les carottes et coupez-les en rondelles.
Lavez le poivron et coupez-le en lanières.

Lorsque les morceaux de poulet sont bien dorés, ajoutez les oignons ainsi que les rondelles de carottes. Laissez cuire pendant 5 minutes puis ajoutez le gingembre que vous aurez gratté et râpé, les clous de girofle, l’anis vert, du sel et du poivre. Mélangez avant de verser le bouillon de volaille.

10 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les lanières de poivron et les dates. Si la sauce est un peu trop liquide, laissez réduire un peu la sauce.

N’hésitez pas à servir le poulet aux dattes accompagnés de semoule de couscous au curcuma.

Je suis française vivant au Sénégal depuis de très nombreuses années. Je travaille dans la restauration comme responsable d’un restaurant/fast food à Dakar.A la maison, je ne cuisine quasiment que des produits locaux, quelquefois dans des recettes africaines, quelques fois avec mes goûts français fortement teintés de saveurs asiatiques et moyenne-orientales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here