Recette de chorba tunisienne

0
chorba tunisienne

Avec cette recette de chorba tunisienne, vous allez découvrir une nouvelle façon de faire une soupe à la tomate. Ce qui fait la différence avec les soupes à la tomate européenne, ce sont les boulettes de bœuf parfumées aux 7 épices. Ces boulettes donnent une saveur particulière à la soupe. Les pâtes langues d’oiseaux sont moelleuses et changent agréablement des vermicelles de nos soupes.
Je vous recommande particulièrement cette chorba tunisienne aux langues d’oiseaux, elle est délicieuse.
Cette chorba tunisienne se sert bien chaude et est arrosée un filet de jus de citron.

Ingrédients :

400 g de viande de bœuf haché
1 càc de 7 épices
½ càc de curcuma
½ botte de persil haché
3 càs de chapelure
1 œuf
1 oignon
1 branche de céleri
2 càs d’huile d’olive
1 càs de tomate concentrée
½ càc de piment
3 gousses d’ail
75 g.de pâtes langues d’oiseaux
1,5 litre d’eau chaude
Jus de citron
Sel
Poivre

Réalisation de la recette de la chorba tunisienne

Pelez et hachez finement l’oignon.
Lavez le persil et la branche de céleri. Hachez le persil et coupez en fins tronçons la branche de céleri.
Versez l’huile dans un petit faitout. Lorsqu’elle est chaude ajoutez l’oignon haché et faite cuire deux à trois minutes avant d’incorporer le concentré de tomate délayé dans 20 cl d’eau, le piment, le céleri, les gousses d’ail pressées, un peu de sel et du poivre. Faites cuire, à feu doux et à couvert pendant dix minutes, puis ajoutez 1,5 litre d’eau chaude.
Pendant ce temps, mélangez dans une terrine la viande hachée de bœuf, le persil, le curcuma, le 7 épices, la chapelure, l’œuf, du sel et du poivre, jusqu’à obtenir une préparation homogène. Faites des boulettes et réservez.
Dès que le liquide est à ébullition, ajoutez les boulettes. Laissez cuire dix minutes avec de verser les pâte langues d’oiseaux. Poursuivez la cuisson pendant une quinzaine de minutes.
Servez la chorba tunisienne bien chaude, arrosée de citron.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here