Tabaski au Sénégal

Tabaski au Sénégal

Aujourd’hui, c’était la Tabaski, la fête du mouton. Une grande fête au Sénégal et dans tous les pays musulmans, où ce jour est connu sous différents noms; tabaski dans les pays d’Afrique de l’Ouest francophone ainsi qu’au Nigéria, Tafaska chez les maghrébins de tradition Amazigh, les autres arabes l’appellent Aïd al-Adha. En Turquie, il est appelé Kurban Bayramı et dans les Balkans, Kurban Bajram. En Éthiopie, il est appelé Arefa.

Quelques jours avant la fête, c’est l’effervescence dans tout Dakar, certaines rues sont quasiment interdites à la circulation tant elles sont envahies par les étals de commerçants ambulants. Ambulants ne veut pas dire que ces commerçants circulent, comme leur nom pourrait le laisser penser. Non, ce sont des commerçants qui installent des étals, des tables partout où ils peuvent : trottoirs, ronds points, chaussée…

tabaski 5-min

C’est un fléau en terme de circulation pour les piétons et les voitures. C’est aussi une nécessité. La distribution d’un grand nombre de produits ne se fait que de cette manière. Les « boutiques de quartier » ne proposant que les produits de premières nécessité.

En dehors d’une fonction de distribution commerciale, c’est aussi une nécessité pour ces vendeurs qui ne disposent que de ce moyen de gagner leur vie. Le bénéfice de nombre d’entre eux est très insuffisant pour louer la moindre « cantine ». Une cantine, c’est une surface commerciale minuscule, située dans un endroit passant si elle est plus ou moins illégale ou dans un endroit sans passant si elle est légale.

Un bel exemple de tentative de résoudre la quadrature du cercle au Sénégal…

tabaski 2-min

tabaski 3-min

tabaski 4-min

Be the first to comment on "Tabaski au Sénégal"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


49870d37daaa7a70c628b0ffcb802de0SSSSS