Thiéré mboum

Le thiéré mboum, grâce aux feuilles de nébédaye, est un plat excellent pour la santé. Le nébédaye ou moringa oleifera est l’arbre santé par excellence. Ces feuilles sont riches en protéines, elles contiennent également des vitamines, des omégas 3, 6 et 9 sans parler des minéraux et acides aminés. C’est vraiment un plat excellent pour la santé.

Ce délicieux plat de thiéré mboum a été préparé par ma nièce Hostilia. J’insiste sur le fait qu’il est vraiment excellent car bien que n’aimant pas beaucoup le couscous de mil, je me suis régalée. Le mélange de poisson séché et de viande me paraissait curieux, mais je dois reconnaître que le mélange est plutôt fabuleux.

Si vous avez l’occasion de trouver des feuilles de moringa ou de nébédaye, je vous conseille vivement ce thiéré mboum.

Ingrédients

Pour la sauce :
500 g. de viande de bœuf
500 g. de feuilles de nébédaye
100 g. de poisson séché
50 g. de poisson fermenté
100 g. de haricots niébé
250 g. d’arachides en poudre
1 oignon
4 gousses d’ail
3 clous de girofle
1 morceau de gingembre râpé
Sel
Poivre
Pour le couscous de mil :
500 g. de thiéré séché
2 càs de lalo

Réalisation de la recette du thiéré mboum

Coupez la viande en morceaux. Mettez-les dans un faitout
et portez à ébullition. Écumez, puis ajoutez l’oignon piqué de clous de girofle, les gousses d’ail, le gingembre râpé, du sel et du poivre. Faites cuire pendant 1 h.

Triez les feuilles de nébédaye, retirez les éventuels morceaux de tiges. Mettez les feuilles dans une passoire et rincez-les. Portez une casserole d’eau sur le feu. A ébullition, arrêtez le gaz et mettez les feuilles dans l’eau bouillante. Laissez reposer pendant 2 minutes avant de les égoutter.
Émiettez grossièrement le poisson séché. Lavez-le ainsi que le poisson fermenté.

Après 1 heure de cuisson, ajoutez les feuilles de nébédaye, la poudre d’arachide, les poissons séché et fermenté, les haricots niébé. Poursuivez la cuisson pendant environ 25 minutes. La cuisson sera finie lorsque les feuilles de nébédaye sont tendres et que l’huile contenue dans la poudre d’arachide remonte à la surface.

Versez le couscous de mil dans un récipient. Arrosez-le d’eau salée et laissez-le gonfler (comme pour le couscous classique). Mettez le thiéré dans un torchon propre et faites-le cuire à la vapeur pendant 20 minutes.
Versez le lalo dans un ramequin. Incorporez un peu d’eau et laissez-le doubler de volume. Ajoutez encore un peu d’eau si nécessaire.
Versez le lalo sur le thiéré cuit et mélangez.

Servez le thiéré mboum bien chaud et régalez-vous.

Au Sénégal, on trouve facilement le lalo. Pour votre information, le lalo est fabriqué avec du pain de singe (fruit du baobab) réduit en poudre. Vous devriez trouver du lalo dans les épiceries africaines. Si vous n’en trouviez pas, il existe du thiéré séché avec lalo. C’est peut-être plus facile à trouver.

Be the first to comment on "Thiéré mboum"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


d32b911c75d5a49ec4f1c1bd4cdedd29vvvvv